Retombées pour le Canada

Retombées sur le plan économique

Le CPHIN devrait créer plus de 1 900 emplois bien rémunérés à l’échelle du Canada et contribuer au PIB du pays à hauteur de plus de 232 millions de dollars par année. Ces retombées économiques seront ressenties dans presque tous les territoires et provinces.

On prévoit aussi que le CPHIN aura pour effet de :

• placer les entreprises dans une position concurrentielle sur le marché mondial des soins de santé personnalisés, qui représente 425 milliards de dollars, et ainsi produire de la valeur économique pour le Canada en plus de favoriser les réussites d’ici;

• attirer des investissements du secteur privé dans des initiatives de soins de santé personnalisés en général (avec une hausse prévue de 33 % sur cinq ans) et plus précisément dans les essais cliniques (hausse prévue de 25 % dans certains centres);

• réaliser des gains de rémunération de 795 millions de dollars par année grâce à une efficacité accrue des traitements qui aidera les gens à retourner au travail.

Le CPHIN stimulera le développement économique en aidant les entreprises à conquérir une part du marché en croissance rapide des soins de santé personnalisés grâce à la commercialisation de nouvelles technologies, en attirant plus d’investissements en recherche et développement et en faisant du Canada un lieu plus attirant pour les entreprises et professionnels du domaine des sciences de la vie.

Le CPHIN contribuera à la croissance d’entreprises canadiennes en démarrage. Le CPHIN a recruté le Consortium de recherche biopharmaceutique (CQDM) et Accel-Rx pour élaborer et mettre en œuvre une stratégie d’accélérateur et d’incubateur pour soutenir et stimuler la croissance d’entreprises en démarrage dans le domaine des sciences de la vie.

Le CQDM coordonnera un réseau pour aider à transformer la recherche en technologies viables sur le plan commercial, alors que Accel-Rx facilitera les occasions d’investissement et les activités de transfert de connaissances.

Cette stratégie est appuyée par MaRs Innovation et le Centre de recherche et développement des médicaments (CDRD) afin d’en améliorer la portée et l’incidence.

Retombées pour les systèmes de santé

Aujourd’hui, les divisions entre les systèmes de santé provinciaux et entre les établissements de santé limitent l’accessibilité des soins pour les Canadiens. Ces divisions nuisent à la capacité des médecins de prescrire des traitements personnalisés. Le réseau intégré de données (RID) du CPHIN réduira les entraves à l’information et, par conséquent, permettra des soins plus centrés sur le patient.

Une fois achevé, le RID sera le réseau interrogeable sur la santé le plus complet au Canada, et sera accessible aux cliniciens, aux chercheurs, au secteur privé et à tous les patients canadiens par l’intermédiaire de leur fournisseur de soins de santé. Comme les données des établissements sources seront conservées dans des zones de préparation des données sécurisées à chaque emplacement, la plateforme du CPHIN sera en mesure de transmettre les requêtes à chaque zone de préparation des données. Cela permettra aux utilisateurs du CPHIN d’accéder aux données sans qu’il soit nécessaire de les héberger dans un emplacement central. La protection de la vie privée des patients et la sécurité des données font partie intégrante de la conception du RID.

Somme toute, le transfert rapide et sécurisé de renseignements améliorera :

• l’accès aux données et aux connaissances en matière de santé pour les Canadiens vivant dans des collectivités éloignées et isolées, qui sont souvent forcés de parcourir de longues distances pour recevoir des soins de qualité

•  l’accès à des données intégrées grâce au CPHIN, qui permettra aux cliniciens de mieux adapter leur approche aux patients, ce qui mènera à de meilleurs résultats en matière de santé, étant donné que les traitements seront personnalisés en fonction du génome des patients

Retombées pour le milieu de la recherche

Le RID du CPHIN sera un outil révolutionnaire pour les chercheurs des secteurs public et privé, car il servira de guichet unique pour la consultation de données. Les retombées pour le milieu de la recherche seront notamment les suivantes :

• économiser du temps et de l’argent en recherche, et permettre d’accroître les recherches. La collecte de données est souvent la partie la plus longue et coûteuse du processus de recherche. Le CPHIN facilitera la recherche de données et l’accès aux données par l’intermédiaire d’un seul portail pour tout le pays. Les chercheurs pourront ainsi consacrer plus de temps et de ressources à élucider des questions médicales urgentes, plutôt qu’à recueillir des données.

• éviter les recherches répétitives : étant donné que le partage d’information est limité, les chercheurs d’établissements différents ayant des questions de recherche similaires sont forcés de recueillir individuellement les mêmes données. Le CPHIN reliera les données de divers établissements, évitant ainsi ces dédoublements.

• permettre d’obtenir des renseignements en temps réel : les données seront diffusées dans le RID presque en temps réel, plutôt que de dater de plusieurs mois ou années. Cela mettra les chercheurs en meilleure position pour faire des découvertes marquantes, et favorisera ainsi l’innovation.

• accroître la participation aux essais cliniques : les données liées permettront de cibler plus rapidement et facilement les candidats aux essais. Le processus de recrutement sera ainsi plus efficace. Cela permettra d’économiser des ressources, de rendre le Canada plus attirant comme lieu où mener des essais cliniques et de positionner le pays comme un chef de file mondial dans la recherche thérapeutique.

Retombées pour les patients

L’objectif principal du CPHIN est de donner la possibilité aux patients de prendre de meilleures décisions à propos de leur santé en travaillant avec leur médecin pour recevoir des traitements adaptés à leur génome.

Ce passage à des soins de santé personnalisés mènera à de meilleurs résultats en matière de santé pour les patients. Des praticiens, chercheurs et hauts dirigeants reconnus s’entendent pour dire que les soins de santé personnalisés, soutenus par des données fiables, pourraient révolutionner notre façon de traiter les maladies.